Sélectionner une page

née à Clermont-Ferrand en 1994, vit et travaille à Paris

 

 

louise-margot@decombas.com

+33(0)6 29 51 90 49

www.louisemargotdecombas.com

@louisemargotdecombas

 

Atelier : Cyberrance – 93 rue de la Liberté – 93230 Romainville

 

Présentation

 

Les territoires de recherche qui engendrent mes projets sont souvent intimes : la famille, les souvenirs d’enfance, la mémoire, les lieux de vie…
J’utilise mon expérience personnelle pour développer les sujets qui me concernent, notamment autour des notions d’impermanence, de transition, de transmission, de norme, d’apprentissage.
Je m’intéresse aux corps féminins en situation de monstration, de vulnérabilité, au rapport qu’ils entretiennent avec leurs espaces.
Le détournement de l’habitat standardisé par l’appropriation individuelle occupe également une place importante dans mon travail. Au terminus des transports en commun, j’explore les quartiers résidentiels, là où les affaires s’entassent : dans les arrière-cours, les jardins, les chambres, les salons, les salles de bain…
Ces pérégrinations périurbaines m’inspirent des formes issues d’une certaine standardisation, à l’image de l’abribus en béton, de la discothèque un peu désuète, du balcon des années 70 ou encore de la balancelle abandonnée sous une tonnelle…

Je construis par ailleurs, depuis plusieurs années, une importante documentation iconographique de la vie quotidienne grâce à un petit appareil photo compact.
Ces images prises sur le vif, accumulées et regroupées sous le nom de La Bagagerie, composent un répertoire de formes, de couleurs, que j’utilise ensuite dans mes différentes productions, au croisement de disciplines et de techniques variées.

Au gré des installations, mes pièces se répartissent en grands volumes, en dessins, en photographies marouflées à même le mur ou en vidéos.
Constituées de plâtre, de résine, de polystyrène, de linoléum, de lycra, de métal, de fourrure synthétique, de tissus domestiques, mes sculptures aux échelles bousculées dialoguent souvent avec des intentions liées à l’image dont les formats s’adaptent aux pièces qui les côtoient.
La photographie me permet de ramener des corps, souvent féminins, encore un peu adolescents, dans les espaces d’exposition et me conduit à m’interroger sur les jeux de cadrage et de fragmentation.

 

Expositions personnelles

 

2019  Vue mer, collector space Joseph Kouli, Paris

2019  L’air me semble encore trop doux, DNSAP, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2017  Les torchons et les serviettes, couloir des sculpteurs, Beaux-Arts de Paris

2016  DNAP, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2015  DNAP, ENSBA Lyon

 

Expositions collectives

 

2020 13e Biennale de la jeune création, La Graineterie, commissariat : Maud Cosson, Houilles

2020 Belphégor, Maison Fraternelle, Folle Béton, commissariat : Maureen Béguin, Raphaël Guillet, Raphaël Massart et Brieuc Schieb, Paris

2019  I’m on a new level, Ateliers Ouverts, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2019  Fantôme / Aave, Galerie Au Médicis, commissariat : César Kaci et Aliha Thalien, Paris

2018  Ateliers Ouverts, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2017  Clôture temporaire, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2017  Watch Out, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

2016  On est stable, simple et fidèle, Galerie de l’Université Paris 8, commissariat : Midori Masaya

2016  Ateliers Ouverts, atelier Anne Rochette, commissariat : Mathieu Mercier, Beaux-Arts de Paris

2016  Ateliers Ouverts, atelier Patrick Tosani, Beaux-Arts de Paris

2016  Regard Espace Dualité, atelier Anne Rochette, Beaux-Arts de Paris

 

Sélections

 

2019 13e Biennale de la jeune création, La Graineterie, Houilles

2017  Concours La Convocation, Paris

2016  37th International Takifuji Art Award, Tokyo, Japon

 

Publications

 

2020  Julie Crenn, catalogue de la 13e Biennale de la jeune création, Houilles

2020  Camille Paulhan, catalogue des diplômés 2019, Editions des Beaux-Arts de Paris

 

Formation

 

2019  DNSAP, Beaux-Arts de Paris

2019  Une cité ouvrière Michelin, de l’uniformisation à l’appropriation

Mémoire de fin d’études, sous la Direction de Jean-Yves Jouannais

2016  DNAP,  Beaux-Arts de Paris

2015 / 2019  Beaux-Arts de Paris (atelier Anne Rochette)

2015  DNAP option art, ENSBA Lyon

2012 / 2015  ENSBA Lyon

 

Workshops / Stages

 

2017  Stage chez Elsa Sahal

2015 / 2016  Anonyme par excès d’auteur, Céline Duval et Gilgian Gelzer en collaboration avec les collections des Beaux-Arts de Paris

(publication d’un catalogue aux éditions des Beaux-Arts de Paris)

2015  Stage au Frac Auvergne (exposition David Claerbout)

2014  Le corps devant le monde et son appartenance à l’espace, Jean-Baptiste Bruant et Maria Spangaro

2014  Le tas, la pile…, Veit Stratmann et David Renaud

2013  Objets et archéologie contemporaine, Laurent Faulon et Thomas Teurlai

 

Biographie

 

Diplômée des Beaux-Arts de Paris (atelier Anne Rochette) et de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, Louise-Margot Décombas est née en 1994 à Clermont-Ferrand. Elle vit et travaille à Paris.
Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions, notamment chez le collectionneur Joseph Kouli, aux Beaux-Arts de Paris, à la galerie Au Médicis, à la galerie de l’Université Paris 8 ou encore à la Maison Fraternelle à l’initiative de l’association Folle Béton.
En 2016, elle a été nominéee pour représenter Les Beaux-Arts de Paris au 37th International Takifuji Art Award à Tokyo.
En 2019, elle a soutenu son Mémoire de fin d’études sous la Direction de Jean-Yves Jouannais et a publié une importante compilation de ses photographies sous le titre éponyme des répertoires d’archives qu’elle agrège depuis de nombreuses années : La Bagagerie.
A la demande du Musée Rodin et du Lycée Lakanal de Sceaux, elle est intervenue à titre d’invitée pour encadrer un atelier artistique afin de produire une œuvre collective qui a été installée en 2020 sur le site de Meudon.

Louise-Margot va exposer en septembre 2020 à La Graineterie (Houilles) dans le cadre de la 13e Biennale de la jeune création pour laquelle elle a été sélectionnée en 2019.